samedi 12 mars 2011

les Sentinelles de l'air

Les THUNDERBIRDS !!! (Sentinelles de l'Air en français !)

Pour la génération actuelle, cette série des années 60 (1965 et 1966) ne doit pas dire grand chose même si de multiples re-diffusions ont eu lieu depuis. Voir également pour les plus jeunes le film de 1984 de Jonathan Frakes.

Je rappelle le principe de la série: la SUPERMARIONATION...Non, non, non, petits malins, je vous vois venir cela n'a rien a voir avec notre ami le plombier (lol) mais avec une technique d'animation (tombée depuis en désuétude avec l'invention de l'animation numérique) utilisant des marionnettes "réalistes" filmées dans des dioramas époustouflants de réalisme et d'ingéniosité. Inventée par les très prolifiques Gerry et Sylvia Anderson a qui on devra par la suite, excusez du peu; notamment Cosmos 1999 ou UFO
Pour tout maquettiste THUNDERBIRDS est LA série par excellence de référence. Même s'il est vrai que la technique va s'affiner avec le temps et trouver une qualité incroyable avec les séries suivantes notamment "Captain Scarlet".
Pour ma part Thunderbirds est la référence pour tout ce qui est dioramas. Il ont TOUT inventé ! Pour ce qui est des maquettes, celle que l'on trouve sur le marché sont de 2 types. Tout d'abord les minis vinyls superbement faits de Konami...Une qualité remarquable pour un prix ridicule...Si vous en trouvez vous ne serez pas déçu...comme objet de vitrine sur une collection Thunderbirds c'est un "must have".. Il y notamment les minis dioramas dont certains reproduisent à la perfection une scène de la série.
Puis vient les kits purement maquettes à construire en styrène notamment IMAI et AOSHIMA.....Que dire d'IMAI sinon que...ils semblent avoir l'exclusivité du titre et que la qualité est là ...franchement limite..Souvent il ne s'agit que de maquettes approximatives, voire erronée...mais bon ! Aoshima est parfois plus intéressant mais soyons clairs, pour un français quasiment introuvable dans le commerce, voire sur les sites marchands de l'hexagone... Je me suis constitué une petite collection Konami grâce à des achats judicieux sur ebay, il y a quelques années...Depuis les prix semblent avoir grimpés !!!

Ici un Thunderbirds 2 d'IMAI que l'on voit avec ses mini pods. 
La qualité est très nettement inférieure à Konami pour une taille à peine inférieure (pods).
Alors là , ...c'est un mystère..! Maquette Imai d'un engin "thunderbirds" inconnu... J'ai eu beau scruté les épisodes un par un..je n'ai pu trouver une seule mention de cet engin de terrassement.. Si quelqu'un à une piste...A vos mails

buck Rogers

Buck Rogers au XXVème siècle.

Encore une série culte, qui n'a pourtant eu que très peu d'épisodes et qui avec le temps est devenue kitsh  !  Les décors et surtout les costumes sont très seventies (ont dirait les costumes du groupe Abba (lol)) Mais, aux personnages attirants, notamment Buck et le robot twiki.

Il existe à ma connaissance 3 vaisseaux de la série "maquettisés".
Le chasseur de défense terrestre de Buck Rogers , le marauder des ennemis draconians et la navette de la princesse Ardala.

Voici les deux premiers: sous la marque Monogram.
Le Thunderfighter revu et corrigé (voir le post de décembre 2012) au 1/35eme

Lost In space - Jupiter 2 première partie

Lost In Space, ou "Perdus dan l'espace" est tout d'abord une série des années 60 réalisée par Irvin Allen (Time Tunnel, Voyage au fonds des mers, etc..que nous aurons l'occasion de voir sur ce blog).

La série donna lieu à un film cinéma dans les années 90.
Concernant  la série devenue culte, mais malheureusement inédite en France nous trouvons donc le vaisseau principal, la soucoupe Jupiter 2. Maintes fois éditées et réeditées dans plusieurs marques notamment Moebius et Polarlights.
Je suis actuellement sur le modèle Polar Lights du Jupiter 2 au 1/48ème sorti en 1999. Je vous montrerai les étapes de sa transformation.
Concernant le film cinéma, je vous présente le modèle AMT.
Ici AMT a fait un travail intéressant de gravure sur la coque mais laissé la salle principale (cockpit) dans le flou. J'ai donc légèrement modifié l'intérieur. J'ai par contre eu d'énormes difficultés à trouver de la documentation graphique sur ce vaisseau...




Chez Moebius, concernant la série, en plus du Jupiter 2 l'on trouve également le robot B9, le "space chariot", sorte de papamobile spatiale lol.

Le modèle qui a servi de base à la série pose un problème: il a été concu pour un seul pont...alors que la série en utilise 3 dans les divers épisodes...il a fallu composer donc ..Le problème se retrouve naturellement sur les maquettes qui font l'impasse sur le 3eme pont et définisse incorrectement le deuxième...Bref, La quadrature du cercle.

Eclairer ses maquettes

Bonjour,

Sur ce sujet vous trouverez en cherchant bien de nombreuses infos sur le net , notamment sur les sites anglosaxons dont vous trouverez le meilleur échantillon sur les liens proposés sur ce blog.

Si je n'avais que quelques éléments à vous donner, par expérience....en voici les incontournables.

1) Récupérer le maximum d'informations sur les réalisations identiques, sur le modèle en question. Voir et revoir en mode ralenti les détails du vaisseau ou robot dans votre série préférées.....
D'autres ont surement eu les mêmes problèmes que vous et ont donc peut-être trouvé des réponses ou astuces à votre questionnement. Par ailleurs les modèles du marché sont livrés avec BEAUCOUP d'erreurs qui ne peuvent être découvertes que par ces biais (erreurs de peinture, de forme, d'équipement,...)

2) Faire un SCHEMA du montage électrique que vous désirez en tenant compte du volume libre...Pensez à l'épaisseur du creux, laissé une fois la maquette refermée !!! Ca semble idiot mais croyez moi on a vite fait de s'y laisser prendre.

3) SYSTEMATIQUEMENT peindre l'intérieur de la maquette en NOIR ou ARGENTE. Ceci afin d'éviter les lumières parasites et surtout de transformer votre maquette en lustre à la place d'un simple point lumineux. Le choix de l'une ou l'autre option dépendra du rendu voulu. Ainsi si il n'y a qu'un point lumineux il faudre peindre en noir.. S'il l'effet doit être plus lumineux peindre en argenté...A vous de voir...mais c'est une étape a NE JAMAIS OUBLIER !!!! J'ai fait cette erreur sur le runabout, et,....je m'en mort encore les doigts ;-)) Aie.

4) Attention à ne pas oublier la soudure des résistances...Une diode ne s'utilise pas sans ça ! Sinon au premier déclenchement c'est la cata ! Donc bien réfléchir au voltage final....Tenir compte du nombre de diodes en présence pour choisir notamment le voltage et la puissance de la batterie.

5) Penser que les soudures peuvent se toucher une fois refermé le bébé...Donc, dans le doute et à chaque fois que c'est possible ...ENFERMER les diodes et fibres optiques dans des tubes isolés et collés !!! Sinon, vous risquez à chaque manipulation de faire un court circuit ou de déloger les diodes de leur emplacement.

6) Attention au rayon de courbure maximum, limité (très limité devrais-je dire) des fibres optiques...Tout le montage dois se penser en fonction notamment de ce critère,...sinon c'est la casse .

A+

Starcruiser Forbidden Planet

La soucoupe du film "Planète Interdite" ou "Forbidden Planet" dans la langue de shakespeare.
Il s'agit ici du modèle Polar Lights gigantesque de près de 70 cm de diamètre.

Voilà les premières photos de la maquette en cours de montage. Vous remarquerez sur la deuxième photo certaines des diodes qui éclaireront l'intérieur. (Voir rubrique "au spatioport").
Je précise que des défauts seront corrigés au fur et à mesure. Je travaille actuellement sur la soucoupe elle-même qui pose quelques problèmes de montage.